the plant, une ferme intelligente

Une ferme intelligente urbaine s’est installée dans un ancien immeuble de Chicago. Les recherches et développement menés par son collectif instigateur, The Plant, pourraient bien faire de ce lieu, une véritable ferme du futur.

The Plant a pour objectif de promouvoir une production agro-alimentaire basée sur un circuit fermé et favorisant une économie responsable.

ferme the plant the plant, une ferme intelligente

Cette ferme verticale ne consomme pas d’énergie extérieure

, notamment grâce à un système ingénieux de connexions entre toutes les formes de cultures qui y sont développées.

ThePlantDiagram 1024x791 the plant, une ferme intelligente

Une subvention de 1,5 millions de dollars de la part du département de l’Illinois permettra également à cette ferme du future de concevoir et installer un digesteur anaérobique (une cuve qui produit du biogaz, ne nécessitant que très peu d’oxygène) et un système de chauffage indépendant du réseau énergétique classique.

sytème interne the plant, une ferme intelligente

D’ici 2015, ce digesteur anaérobique sera en mesure de fonctionner en puisant son énergie dans 27 tonnes de déchets alimentaires quotidiens (10 000 tonnes par an) distributes par les usines voisines (et le tout sans odeur). En pratique, le digesteur capturera le methane produit par les déchets et sera brûlé pour créer l’énergie nécessaire au fonctionnement de la ferme. L’énergie en excès sera utilise dans un régulateur de température de l’immeuble.

L’aquaponie est une technique agricole qui reproduit l’écosystème d’un lac. Elle utilise la même eau pour l’élevage des poissons et la culture des plantes. Cette méthode ne nécessite aucun engrais chimique (ni insecticide, fungicide, algicide…) car les déchets de la pisciculture procurent les nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

bacs hydroponiques 1024x680 the plant, une ferme intelligente

Les tilapias qui sont élevés dans cette ferme rejettent de l’ammoniac, filtrés puis transformés en nitrates qui alimentent les cultures de plantes en bacs hydroponiques. En absorbant les nitrates, ces plantes nettoient l’eau, qui est renvoyée vers le bac des poissons. Les cultures et poissons produits seront ensuite vendus aux marchés et restaurants locaux.

filtration eau 199x300 the plant, une ferme intelligente

D’autre projets sont intégrés à la ferme : une boulangerie, une brasserie de bière, une ferme à champignons, ainsi qu’une cuisine collaborative.

Voici une vidéo qui explique très simplement le fonctionnement de cette ferme.

L’initiative The Plant a déjà conquis les habitants, commerces et restaurants des alentours, qui attendent beaucoup de cet incubateur.

Qui sait, peut-être que dans un futur proche, nous aurons nous aussi des fermes urbaines qui fleuriront dans nos villes …

Commentaires

Ajouter un commentaire

1 comment

  1. Pingback: the plant, une ferme intelligente - On mange qu...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>